Blog

Toda la actualidad del sector

Juin 2020 | Plate-forme

Les fournisseurs automobiles apprécient de manière positive le plan d'aide à l'industrie automobile du Gouvernement espagnol

Le secteur des fournisseurs automobiles espagnols, avec les fabricants de véhicules, de distributeurs et de vendeurs présents en Espagne, apprécient très positivement le plan d'aide à la chaîne de valeur de l'industrie automobile, présenté cette semaine par le président du Gouvernement espagnol. 

Le secteur automobile en Espagne constitue un secteur stratégique pour l'économie du pays, avec une contribution au PIB de 10 %, une contribution qui a été prise en considération par le Gouvernement dans le cadre du lancement de ce plan. 

L'Espagne présente un écosystème automobile compétitif et innovant composé de fournisseurs, fabricants de véhicules, centres technologiques, cabinets d'ingénieurs et d'universités de premier niveau. Les fournisseurs automobiles investissent à eux seuls chaque année en R&D+i plus de 4 % de leur chiffre d'affaires (1,458 milliard en 2019). Ce qui en fait un pays de référence dans le contexte mondial. 

Selon les chiffres de l'Association espagnole des fournisseurs automobiles (SERNAUTO), qui comprend l'initiative Autoparts from Spain, en 2019, le secteur des fournisseurs automobiles espagnols a atteint un chiffre d'affaire de 35,822 milliards d'euros, dont près de 60 % sont des exportations vers l'UE, l’Allemagne et la France étant ses principales destinations dans l'UE. 

SERNAUTO considère que le plan d'aide à la chaîne de valeur de l'industrie automobile mis en œuvre par l'Exécutif espagnol, permettra une relance plus rapide de la production et du marché, « question nécessaire et déterminante étant donné le rôle stratégique que joue le secteur automobile dans l'économie et l'emploi », assure María Helena Antolin, présidente de SERNAUTO. Le plan reprend l'engagement du Gouvernement espagnol d'encourager la compétitivité de l'industrie et le secteur, ce qui donne un signal positif aux investisseurs internationaux, afin de continuer à travailler en attirant des investisseurs, des projets et des adjudications pour avancer dans nos engagements de décarbonisation et de numérisation. Le plan se fixe et agit sur toute la chaîne de valeur pour appuyer une transition vers la mobilité durable rendant plus compétitif et plus fort le secteur en Espagne. 

Vers une mobilité durable et connectée

Ce plan d'aide représente un budget de 3,75 milliards d'euros, qui seront destinés non seulement à relancer l'activité des entreprises et de l'industrie du secteur, mais également à stimuler la demande de véhicules - réduite pendant l'état d'urgence sanitaire-, ainsi que faire du secteur automobile un secteur plus compétitif et durable. À cet effet, le plan se centrera sur des mesures visant l'aide à l'innovation du parc de véhicules, la compétitivité, le travail en matière de R&D+i, la numérisation de la mobilité, ainsi que mettre en place une nouvelle fiscalité et promouvoir la stabilité de l'emploi et la formation des travailleurs du secteur. 

Le plan prévoit la mise en œuvre de subventions pour l'acquisition de véhicules électriques et hybrides, et également diesel et essence, et obligera à mettre les véhicules de plus de 10 ans à la casse. 
1,05 milliard d'euros seront destinés à encourager l'achat de véhicules neufs quelles que soient les technologies, 550 sont des aides directes à des particuliers et des organismes publics, il y aura également une ligne ICO pour l'acquisition de véhicules industriels et commerciaux. 

Radiographie du secteur espagnol de fournisseurs automobiles : bilan 2019 

Pour constater l'importance du secteur espagnol des fournisseurs automobiles, il suffit de revoir les chiffres du dernier exercice. Car malgré la baisse de la production mondiale de véhicules au niveau mondial en 2019 (de 5,2 %), et du fait de l'incertitude, les tensions commerciales et le profond processus de transformation auquel est confronté le secteur, pour se diriger vers de nouvelles formules de mobilité - conduite autonome, numérisée et électrique-, le secteur a clos son exercice sur un chiffre d'affaires qui a atteint les 35,822 milliards d'euros. 

Les exportations du secteur ont représenté près de 60 % du chiffre d'affaire (soit 20,754 milliards d'euros). L'UE a continué à être la principale destination de ces exportations, l'Allemagne et la France étant ses principaux marchés. Les exportations vers l'Allemagne ont enregistré un chiffre de 3,592 milliards d'euros de chiffre d'affaire, soit 10,1 % de moins qu'en 2018. Pour la France, le chiffre d'affaire a atteint 3,413 milliards d'euros, ce qui a représenté 4 % de moins par rapport à l'année précédente, cassant la tendance positive des dernières années. 

Dans une moindre mesure, les exportations vers le Royaume-Uni et l'Italie ont également diminué par rapport à la période précédente de 1,5 % et de 1 % respectivement, avec des chiffres de ventes qui ont atteint respectivement 1,494 milliard et 982 millions d'euros. Au contraire, le Portugal (+9,4 %) poursuit sa hausse en tant que destination des exportations espagnoles de composants, avec des ventes d'une valeur de 1,836 milliard d'euros, consolidant la croissance de ces dernières années, et se plaçant en tant que troisième destination des exportations espagnoles. D'autres marchés européens ont montré également une tendance à la hausse : Pologne (+5,9 %), République tchèque (+7,7 %), Belgique (+1 %), et Suède (+13,1 %).

Hors de l'UE, les États-Unis ont augmenté de 17 % et se place en tant que première destination des exportations espagnoles, atteignant des ventes de 1,017 milliard d'euros. Le Maroc occupe la deuxième position, avec une croissance de 5,6 % par rapport à l'année dernière, et l'Afrique du Sud se distingue également comme une des destinations des exportations espagnoles avec une augmentation de 25,1 %. 

Par ailleurs, et afin de demeurer à l'avant-garde de la technologie, les fournisseurs automobiles ont continué en 2019 à miser fortement sur la R&D+i, en investissant 4,1 % de leur chiffre d'affaire (près de 1,46 milliard d'euros), le triple de la moyenne industrielle. 

Ainsi, grâce à sa diversité sur les marchés et les clients, la croissance de sa compétitivité et son engagement envers le leadership technologique, le secteur espagnol des fournisseurs et des composants automobiles a su rester en tête. 
Les investissements en capacités de production ont également avoisiné à nouveau les 1,9 milliard d'euros, un effort qui s'est maintenu année après année, pour continuer à être compétitif et s'adapter aux demandes de ses clients. Le secteur a également été l'un des secteurs qui a créé le plus d'emplois, avec plus de 365 000 emplois directs et indirects. 
 

Noticias relacionadas

Avril 2022 | Plate-forme

Numérisation automobile : Numérisation dans le secteur automobile : les clés de la transformation numérique

The Spanish industry of automotive components is continuously looking for adapting to standars demanded by technology and automotive digitalization. In fact, up to 16 million vehicles on European roads -according to Berg Insigh- will have built-in Internet connection, therefore we can call them “smart phones on wheels”.

Leer más
Avril 2022 | Entreprises

Qu'est-ce qu'un concept-car : innovation, technologie et design

A concept car is a vehicle prototype, that is, an experimental automobile from which just one example is manufactured so the manufacturer previews what might be done in the future.

Leer más
X

Ne manquez pas
notre actualité